Feel-Good

Ma routine bonheur en 2018

Les bonnes résolutions.

Tu en as pris toi aussi ?
Chaque année c’est la même chose, la bouche encore pâteuse de la veille on se jure de moins boire, de faire plus de sport. C’est l’envie de prendre un nouveau départ et quelque part prendre sa vie en main. On fait le point sur l’année passée et forcément on rêve de celle à venir.
Tu sais quoi ? Moi aussi je l’ai fait, sans jamais réussir à m’y tenir plus de quelques semaines. Le quotidien et les événements finissent par reprendre le dessus et c’est reparti pour une année à courir après le temps…
Et si on disait stop ?
Stop aux objectifs non-tenus qui font culpabiliser. Cette année je n’ai pris aucune bonne résolution. J’ai décidé de mettre à profit cette énergie dans ce qui est désormais ma bouffée d’air au quotidien : un Bullet Journal !

Mais qu’est-ce que c’est ? Je me suis posée la même question en voyant fleurir tous ces tableaux dans mon fil Pinterest. Après quelques jours de recherche, j’en ai déduit que c’était le parfait combo entre un journal intime, un agenda et une to-do list.
WOW, mais alors comment on fait ?
Oui dis comme ça, c’est impressionnant, toi qui trouve à peine le temps de répondre à ta grand-mère si oui ou non tu as bien reçu sa carte.
Et bien j’ai une bonne nouvelle, le bullet journal est pile ce qu’il te faut et voici 3 bonnes raisons de te lancer.

1 : Un concentré d’organisation

Et zut, j’ai oublié de répondre à Mamie !

L’un des grands problèmes à la vingtaine c’est de jongler entre ta vie d’ancienne étudiante et de jeune working-girl. Autant de perturbations dans ta vie qui font que tu peux vite ressentir un nœud se former dans ta gorge rien qu’en pensant à tout ce que tu as à faire !
C’est terrifiant n’est-ce pas ?
Good news, ce n’est pas une fatalité.
Lorsqu’on se lance dans un bullet journal plusieurs outils te permettent de reprendre le contrôle sur ta vie et d’anticiper les éventuelles périodes où ça risque de coincer.

  • Le planning annuel : plusieurs mises en page possibles mais l’idée c’est de mettre à plat les 12 mois de l’année, d’y noter les grands événements (anniversaires, examens, voyages…) Tu peux ensuite t’y référer tout au long de l’année. Tu peux bien-sûr le compléter au fur et à mesure.
  • Le planning mensuel : comme le planning annuel tu peux, si tu le souhaites détailler à nouveau le mois à venir. Personnellement je trouve que ça fait répétitif alors je passe directement à l’étape d’après.
  • Les semaines : dans mon bullet je consacre une double-page par semaine. Ça me permet de détailler chaque journée, de garder un coin pour mes notes, mes pensées et mon bonus : la citation de la semaine. Tu peux l’inventer, extraire un passage de ton livre du moment, l’idée c’est de faire un arrêt sur images de ce qu’a été ta semaine.
  • Les jours : qui tiennent donc en quelques lignes. J’y inscris mes tâches, rendez-vous, événements grâce à un petit système de symbole. ( . à faire /  x fait / O événement / pensée …)

Pour les plus organisées, il est possible de faire un sommaire en début de carnet pour noter les différentes pages et pouvoir facilement retrouver tes infos. Mais en vrai c’est comme tu veux, c’est d’ailleurs la base du bullet journal, FAIRE COMME TU VEUX !
Du coup je fais le point en début de semaine, et puis chaque jour je prends 5 minutes pour compléter ma journée, et préparer la suivante. (Et franchement, je suis la seule à être capable de descendre les poubelles en pyjama juste pour le plaisir de cocher la case avant d’aller dormir ???)
Plutôt simple ? ça l’est, mais tu ne peux pas imaginer les bienfaits au quotidien sur ton esprit. Fini les insomnies, ou les réveils en sursaut parce que tu as oublié de préparer ton sac pour le weekend !
Plutôt tentant ? ce n’est rien par rapport à ce qui suit.

2 : Un coup de pied à ta créativité

Tu te souviens du primaire ? Tu sais les après-midis avant les vacances où la maîtresse était crevée et nous lançait en atelier peinture. Ou encore des préparatifs de la fête de l’école ou de la fête des mères.
Tu pouvais alors laisser libre cours à ton imagination, user et abuser de couleurs flashy et de paillettes en tout genre, qu’est-ce que c’était le fun !
Je ne sais pas pour toi, mais n’étant pas une artiste affirmée, j’ai peu à peu abandonné ces sessions créatives, excepté quelques mandalas en vacances qui prenaient la poussière d’une année sur l’autre. Parce que clairement, ils n’avaient pas d’utilité finale. (Oui j’ai arrêté d’offrir des dessins aux gens qui m’entourent.)
Et pourtant, sais-tu que faire des activités manuelles booste ton imagination et te rend plus créative ?

En tant que débutante, j’ai d’abord eu un temps d’arrêt devant ma page blanche à point. ET SI JE FAIS UN TRUC MOCHE ? Et bien justement ! Cette fois je ne me juge pas, je ne cherche pas à faire de l’art, je me lance dans une mise en page simple et je vais jusqu’au bout.

Bullet Journal

  • Ça aère la tête, et ça sert à quelque chose
  • Ça te donne une bonne raison d’investir dans de nouveaux stylos et de les utiliser
  • Ça ouvre le champ des possibles. T’es pas nostalgique du papier Didl et des feutres pailletés toi ? Faute de pouvoir les utiliser en réunion je me lâche dans mon bullet et franchement on ne met jamais assez de paillettes dans une journée. Tu peux même investir dans du masking-tape ! (en vrai c’est juste du scotch de couleur, mais à chaque fois que je le dis je me sens… PUISSANTE !)

Tu as les yeux qui pétillent ? Avant de courir chez Cultura laisse-moi te dévoiler une dernière surprise.

3 : L’outil pour atteindre tes objectifs

BOOM.
Et si je te dis que le bullet journal va petit à petit s’immiscer dans ton esprit et t’auto-convaincre de faire du sport, de manger sain, et de dépenser moins ?
Je t’explique. L’intérêt du bullet au-delà des plannings et des paillettes, c’est que tu peux aussi y saupoudrer des listes (de livres à lire, de films à voir, de voyages à faire…) comme ça quand tu t’ennuies ou que tu parcours ton bullet, tu auras envie de t’y mettre, et PAF ça fait des chocapics ! Magique hein ?
Parmi ces listes diverses et variées, la plus puissante à mes yeux c’est le tracker d’habitude.
Imagine.
Un petit coach qui te suivrait comme par magie et qui te permettrait de garder la motivation et de tenir tes objectifs ?
Et bien c’est le concept du tracker mensuel.
Tu crées un tableau pour le mois à venir, tu y ajoutes les habitudes, ou actions que tu souhaites réaliser (méditer, lire, sortir, ne pas dépenser,…) et tu n’as plus qu’à colorier la case à chaque fois que tu t’y tiens. (auto-satisfaction garantie).
Comme tu as été sage et que tu es arrivée jusqu’ici, voici un petit cadeau :

Ton premier tracker mensuel à télécharger gratuitement.

À toi de le personnaliser et de le remplir selon tes envies, tes goûts. (Tu notes une activité par ligne à droite du tableau par exemple : lire, méditer, faire su sport, ne pas dépenser, manger des légumes… et ensuite tu colories les cases que tu as faites chaque jour.)

N’hésite pas à me faire part de tes premiers essais ou si tu as encore des questions sur le PLUS-COOL-DE-TOUS-LES-RITUELS-DE-L’UNIVERS !
Pardon c’est l’effet paillettes…

Allez file acheter ton propre bullet journal et à bientôt pour de nouvelles enquêtes.

 

3 Comments

Leave a Reply