Feel-Good

Enquête sur la méditation : 3 bonnes raisons de s’y mettre !

Ah les préjugés.
Ils sont là, bien accrochés. On ne sait pas tellement comment, ni quand ils sont arrivés mais une chose est sûre il faut souvent beaucoup d’énergie et de volonté pour s’en détacher. On peut aussi les appeler « croyances limitantes », ces drôles d’idées qui s’enracinent sans même demander la permission nous ont toutes un jour touchées. «C’est pas un truc pour moi » ou « Toute façon j’arrive jamais à m’y tenir ».

Autant d’idées reçues que je t’invite à déposer à l’entrée, sur le paillasson, parce que tu sais quoi ?
Aujourd’hui on part enquêter sur une pratique à la fois mystérieuse et déconcertante de simplicité : la méditation.
Hop,hop,hop on a dit qu’on laissait les préjugés à l’entrée !

C’est bon ? Alors vient t’asseoir 5 minutes avec nous !

Tu l’auras compris, l’approche du quart de siècle réveille en moi le tourbillon d’un vent… de bien-être intérieur !

Après le « bullet journal », le plan d’actions pour survivre au quart de siècle, je me suis penchée sur la méditation.

PAUSE.

Pour éviter tout malentendu, une pause dico s’impose.
Si tu es une grande traumatisée des exposés, je te laisse le choix de fouiner ou pas dans ton Larousse.
Pour ma part, si je devais expliquer ce qu’est la méditation je te dirais que c’est le fait de s’accorder quelques minutes pour faire le point. En faisant un pas de côté, on regarde ce qui se passe, on l’accepte (sans juger), et on accueille ouvertement et avec bienveillance ses pensées.
Bien-sûr il existe plusieurs formes de méditations, plusieurs mouvements (religieux ou pas).
C’est un peu comme le pain au chocolat tu vois ? Il a plusieurs noms (il va sans dire que le véritable est chocolatine), plusieurs aspects possibles mais grosso-modo on parle de la même chose ! Alors comme je ne me sens pas l’âme d’un gourou, je vais te donner 3 bonnes raisons de t’y mettre et ensuite tu en feras ce que tu voudras, marché conclu ?

Raison n°1 : Se libérer

Imagine-toi.
Assise sur le sol, les jambes maladroitement empilées, le dos rigide déjà noué et la paupière qui sautille. Tu l’as ? Bon, c’est à peu près à ça que je devais ressembler lors de mes premiers essais et ce qui risque probablement de t’arriver aussi.
Mais tu veux que je te dise ? Libère-toi de tous ces clichés, assis-toi sur une chaise, allonge-toi, fais comme tu veux, le but c’est de s’initier tranquillou pas de ressembler à un bouddha !

Méditer c’est donc se libérer :

  • du temps : oui tu sais le truc après lequel on court tout le temps. 10 minutes c’est quoi ? C’est le temps de faire cuire une gamelle de pâtes, c’est 1/100ème de ce que tu passes sur facebook, instagram… Alors accorde-toi ces 10 précieuses minutes pour apprécier vraiment les 1430 suivantes de ta journée.
  • des émotions : tu as déjà été tellement en colère au point d’être la colère ? Un peu comme Tristesse dans le dessin animé Vice-Versa, j’avais tendance à voir comme vérité absolue toutes les émotions qui me traversaient et même à tout voir à travers le filtre de cette émotion. Méditer t’aide à prendre du recul et réaliser qu’une émotion est de passage mais qu’elle ne définit pas qui tu es !
  • des pensées : on parle du « crazy monkey », cette voix qui parle sans cesse dans ta tête et qui parfois peut te donner l’impression de couler dans ce flot de pensées. L’objectif ce n’est pas de le faire taire, mais encore une fois de l’entendre, l’accepter et continuer ton petit cheminement intérieur.

Libéré-délivré, voici la deuxième bonne raison de te laisser tenter.

Raison n° 2 : Se reconnecter

Une fois que tu as dépassé les premiers obstacles de la pratique, la méditation t’ouvre les portes sur un autre monde AMAZING… toi !

Grâce à différentes techniques, comme la respiration profonde, ou la visualisation, tu pars en voyage pendant quelques minutes à l’intérieur de toi :

  • qu’est-ce que je sens, qu’est-ce que j’entends autour de moi ?
  • quelles pensées ou émotions me traversent aujourd’hui ?
  • qu’est ce qui se passe dans mon corps en ce moment ?

Tu ne pourras pas répondre à toutes ces questions en même temps et ton esprit divaguera certainement 1 milliard de fois, ce n’est pas grave, c’est même normal, reviens simplement à ton souffle, à toi.
Tu veux une bonne nouvelle ? C’est en forgeant qu’on devient forgeron, et bien l’attention ça se muscle et tu seras bientôt surprise de tes progrès !

Encore quelques doutes ? Il te faut une dernière bonne raison !

Raison n°3 : S’ouvrir

Comme la pâquerette qui s’ouvre sous les rayons du soleil… Après quelques séances, tu pourras ressentir une certaine ouverture :

  • à toi : la pratique de la bienveillance te permet de mieux t’écouter, tu seras moins dur avec toi-même et tu pourras plus prendre en compte ce qui se passe en toi.
  • aux autres : et oui bien souvent quand on est plus serein et en phase avec soi-même on est aussi automatiquement plus bienveillant et à l’écoute du monde extérieur.

Bref, méditer c’est mettre en place un cercle vertueux d’attention et de bienveillance autour de soi et franchement ? ça fait du bien !

Halte-là ! Tu sais que le carrosse de Cendrillon se retransforme en citrouille à minuit pile ? Bon et bien je me dois également de te faire quelques recommandations avant que tu te lances !

  • Méditer, c’est simple, mais c’est la pratique et la régularité qui te permettront de progresser.
  • Tu dois en avoir vraiment envie : pour t’y mettre et surtout t’y tenir, je ne vais pas te mentir il faut que tu aies envie de t’engager dans cette petite révolution intérieure, ça ne sera pas toujours facile, mais ça fait partie de l’apprentissage, félicite toi d’essayer ! Tu pourrais vite y prendre goût 😉

 

Prête à tenter l’aventure ?
Parce que démarrer solo c’est pas évident… voici quelques pistes pour commencer doucement mais sûrement :

  • Les applis : moi j’ai choisi Petit Bambou, qui offre 8 méditations gratuites, que tu peux refaire à l’infini. Chaque séance commence par une petite vidéo d’illustration, et se termine par quelques conseils.
  • Les vidéos : j’ai découvert grâce à une amie Les Allumettes, elles ont une chaîne youtube avec pas mal de méditation guidée, elles sont plus par thème donc tu peux les choisir selon ton envie du moment.
  • Les livres : pour noël j’ai eu un coffret livre et CD de Fabrice Midal, le livre m’a aidé à me familiariser avec la pratique et le CD m’a permis de me lancer.

À toi de choisir ce qui te convient le mieux, et n’hésite pas à partager avec nous tes outils pour méditer !

À bientôt pour de nouvelles enquêtes.

3 Comments

Leave a Reply