Voyages

Des rêves par paquebots, à Saint-Malo

By 2 novembre 2018 No Comments

[vent]
« Ok je vais mettre ma capuche ! Je sens l’otite arriver à 3km ! »

S’il y a bien une chose qui m’a manqué depuis l’hiver dernier, ce sont les balades en bord de mer, avec un air vivifiant (capuche sur la tête), et un soleil couchant.
4h de route auront suffi à nous dépayser, toits d’ardoises, murs en granite, mer bleue à perte de vue, nous voilà en Bretagne pour quelques jours de vadrouille et de douces rêveries…

Et zut, c’est la route du quoi ?

En tant que bonne élève, j’avais décidé cette fois-ci de lâcher prise sur l’organisation. Une résa d’hôtel et hop on prend la route !
N’ayant donc rien préparé avant de partir contrairement à ma petite to-do list pour un voyage réussi, nous nous sommes retrouvés en pleine préparation de la Route du Rhum ! Les aléas du direct.

Heureusement nous sommes repartis avant que l’événement ne soit à son comble et avons donc réussi à nous faufiler entre deux barrières et 10 000 bateaux… Bref, passé cet interlude événementiel (et ces quelques heures de bouchons), on a enfin pu déguster notre première (bolée) galette et contempler les vagues à l’abri du rempart ! De quoi me laisser rêveuse, et tout plaquer pour la côté d’Emeraude !

Et si on allait à Jersey ?

Une fois n’est pas coutume, nous avons fait un voyage dans le voyage en faisant une petite virée improvisée so british. 7h du mat’, 1 café et demi plus tard, nous voilà fraîchement débarqués sur cette charmante île anglaise au large de Saint Malo pour la journée.
8h30 (enfin 9h30 pour nous) = l’heure du breakfast et du troisième café (quelle idée de se lever à 6h en vacances !)

L’île est à nous, ou plutôt Saint-Hélier, ses plages, ses parcs, ses ruelles s’arpentent aisément à pied ! Et bien-sûr l’incontournable virée shopping sur King-Street !
Une bouffée d’air dépaysante, et un endroit plutôt authentique au vu du nombre de passagers sur le bateau, on ne se sent pas pour autant entourés de touristes… Bref, de quoi te donner envie de partir en exil sur une île !

Et si on pouvait rêver comme ça chaque jour ?

À chaque voyage, le même constat. On se sent vivant et on savoure chaque découverte comme si elle était la plus belle chose qu’on ait vu. Mais pourquoi ça ne pourrait être le cas tous les jours ? À quel moment on a arrêté de s’extasier sur un endroit ? et pourquoi n’a-t-on pas changé ? Sans pouvoir véritablement répondre à ces questions, je comprends qu’une grande partie de cette sensation vient de notre état d’esprit. La façon dont nous nous conditionnons à vivre les choses. Alors oui, j’ai envie de rêver d’avantage, d’être plus consciente de certaines journées floutées par la routine. Je crois que la méditation aide pas mal sur cet aspect, et je crois aussi que j’ai besoin de ramener un peu de magie dans mon quotidien… T’es pas d’accord ? Je ne sais pas encore si j’y arriverai dans cette vie actuelle ou s’il me faudra tout réinventer, mais une chose est sûre, cette fois je n’oublierai plus de rêver !

Même si cela parait effrayant, irréalisable ou effrayant, c’est en rêvant que j’avance et que je continue d’être vivante.

Alors à vos rêves, prêts, partez !

À bientôt pour de nouvelles enquêtes !

Leave a Reply