Trouver sa voie

Choix de vie et autres décisions futiles !

By 10 février 2019 No Comments

Comme je te le racontais dans le dernier flash luciole positive, j’ai eu un mois de janvier plutôt mouvementé ! 

Bon si tu l’as raté, petite session de rattrapage. En effet j’ai pris une grande décision qui a entraîné toute une succession d’événements, de stress et de doutes ! 

Suspens… Ici la révélation

« Cette décision, c’est de mettre fin à mon travail actuel (que j’occupais depuis 5 ans) pour prendre une nouvelle direction.

Comment j’ai eu ce déclic ? Je crois que ça mijotait en moi depuis un petit moment, un réveil difficile par ci, une baisse de motivation par là, ou encore une journée qui te semble interminable tant tu te sens à côté de la plaque… je ne dis pas que si cela t’arrive tu dois t’enfuir, on a tous des baisses de régime ! Seulement, pour moi cela représentait de plus en plus de temps et donc cela prenait de plus en plus de place dans mon esprit.

Et puis un jour je me sentais tellement coincée, que j’ai réalisé que cette situation je n’en étais pas victime mais je la choisissais. Alors certes la routine, la zone de confort, la pression de ton entourage peuvent fortement t’influencer et te maintenir en place… Mais à quoi bon ? À quoi bon rester et pousser jusqu’au bout de tes ressources à cette place qui ne te convient plus (et qui entame sérieusement ton bien-être) ?

C’est comme ça que j’ai fini par prendre une décision : pour moi !

Je l’ai prise en conscience et après plusieurs semaines de réflexion, en envisageant les différentes routes qui s’offrent à moi. Mais je mesure après quelques jours, l’ampleur d’un tel choix de vie, les doutes qui peuvent t’envahir, le soulagement d’avoir enfin pris les choses en main, mais aussi le chemin qu’il faut maintenant parcourir pour trouver ma prochaine destination… »

Alors en parlant de choix de vie, je me suis dit que tu avais sans doute toi aussi tout un tas de questions en tête à ce propos.

Pourquoi c’est si important ?

Bon il faut dire que niveau décision je ne suis pas aidée. J’ai longtemps fait partie de la team indécis, où choisir un simple plat au resto devenait vite l’enfer… « olala tout à l’air bon, qu’est ce que je prends ? Bon ça c’est sans risque mais je peux en manger souvent, hum ça c’est original mais si jamais j’aime pas c’est foutu…ha sinon y’a ça… » bref tout ça pour finalement choisir en panique devant le serveur et regretter casi instantanément en louchant sur l’assiette du voisin …! Too bad.

Alors tu m’imagines changer de vie ??!

Bref tout ça pour en venir au fait que je n’arrivais pas à orienter mon choix selon mon réel besoin du moment. Exemple au resto je prenais en compte touuuus mes goûts, souvenirs d’autres restos, influence de mon voisin de table, conseils du serveur, plat du jour…et généralement ça faisait BOOM dans la tête de luciole. 

Euh… C’est par où la sortie ??

Les schémas de pensée 

Et je me suis rendue compte, quand je commençais à réfléchir sérieusement à mon avenir que je reproduisais exactement le même type de réflexion. « Oui mais quand même ici je connais les personnes, et les missions, et puis si jamais je regrette dans 10 ans, ou alors je suis juste pas assez patiente… » bref j’ai comme qui dirait un schéma de pensée à effet boule de neige. (Et aussi un petit côté fataliste) 

C’était comme si chaque décision que je prenais était effective à-tout-jamais et allait déterminer tout le reste de ma vie, donc en bien ou en mal (mais comme on peut pas savoir à l’avance j’étais bien embêtée ^^).

Ça peut te paraître fou ou démesuré mais grosso modo c’est comme ça que ça se passait là-haut !

Apprendre à s’écouter

Ça, ça serait vraiment bien de nous l’apprendre à l’école hum-hum !

Après 25 ans d’indécision, j’entrevois le bout du tunnel, avec un constat clé à mes yeux : mais en fait je ne m’écoute pas !! 

Est-ce que ça serait pas pour ça que je galère tant à prendre des décisions ? 

À force de tergiverser, de douter, j’ai perdu la raison initiale de prendre ou non telle décision : moi, ou du moins un besoin que j’ai en moi ! Et tu me croiras ou pas, mais à partir de ce moment là, du moment où tu repars systématiquement de toi et de tes besoins, les choix semblent plus clair. (bon à condition d’être un minimum censé et honnête avec toi on est d’accord 😉 car non assurer que tu as « besoin de cette paire de shoes pour être heureuse et réussir » ce n’est peut-être pas si réaliste que ça)

Tu peux commencer par des choses simples comme au restaurant par exemple, de quoi j’ai vraiment envie et besoin là maintenant ? Des pâtes ! « oui mais j’en mange quand je veux à la maison » et alors, c’est ce qui t’es venu à l’esprit en premier alors vas-y c’est sans doute ce dont tu as besoin !

Donc en gros, si je récapitule les choix de vie ça fout les jetons, et c’est normal car tout se bouscule ! Je caricature un peu car il faut quand même peser les pour les contre, et élargir un peu son horizon pour choisir en conscience mais le principal c’est de revenir à toi et à ton besoin du moment !

Une fois que tu as pris ta décision, généralement tu as le cœur léger, mais toujours un peu peur parce qu’il faut maintenant s’or-ga-ni-ser pour ne pas foncer tête baissée et avancer au fur et à mesure !

Allez zou c’est parti !

Et ça tombe bien on en parle très bientôt dans une prochaine enquête !

Alors à bientôt !

Leave a Reply